Home

Patrice Carvalho, député front gauchedu Front de gauche, a récemment donné lui aussi une opinion dissonante sur le projet de mariage homosexuel.

En effet, cet homme de gauche ajoute la notion d’écologie de gauche, que nous avons évoqué lors d’un précédent article, en rappelant sur le Parisien que, d’une certaine manière, il n’y a pas de progrès social, si ce progrès ne respecte pas la nature :  « J’ai voté le pacs et c’est suffisant. Le mariage, c’est un homme et une femme qui peuvent concevoir un enfant. La nature n’est pas faite autrement. »

Publicités

6 réflexions sur “Mariage, écologie et enfant.

  1. Voici l’expression tragique d’une grande confusion entre une vision naturaliste de l’homme (fondamentalement discutable et incompatible avec des valeurs humanistes) et les concepts liés à l’environnement. Vous devriez vous méfier des raccourcis intellectuels que vous empruntez, ils vous mènent à grand pas vers une autre extrême. « mariage, écologie et enfant »
    Je ne crois pas que les enjeux sociétaux soient secondaires, ils se situent sur un autre plan politique mais n’en sont pas moins primordiaux. Nier l’importance de la lutte contre le chômage me semble imbécile (c’est pour cela que je ne le fais pas) en revanche ne pas vouloir voir que les homosexuels luttent contre une oppression et que le mariage constitue une normalisation nécessaire et salutaire pour l’ensemble de la communauté est triste. D’autant que les arguments déployés à l’encontre de cette loi sont tous les mêmes (à gauche comme à droite / révolutionnaire de gauche et cléricaux de droite). Le mariage pour tous aura eu le mérité de révéler les poreuses frontières entre des idéologies qui s’affirment pourtant incompatibles…

    • Merci pour votre commentaire ! Effectivement , nous aurons remarqué la porosité que vous évoquiez, toutefois nous nous gardons d’en tirer les conclusions que des idéologies pourraient avoir inscrites en nous… laissons le réel nous montrer pourquoi cette porosité existe, cela prendra quelques années, nous en sommes sûrs… (nous ne sommes, vous le remarquerez, pas à la mode du « tout, tout de suite », car nous sommes plutôt disciples d’Aristote, un maître basé sur l’analyse du réel, celle ci prenant du temps…) Le temps faisant et l’analyse du réel ne concluant pas forcément (comme dans certains livres ou certaines loges) au fait que la vision naturaliste de l’homme soit fondamentalement discutable et incompatible avec des valeurs humanistes… Mais, reparlons en dans une génération, lorsque les fruits du mariage pour tous parleront (nous serons sûrs de tomber d’accord, dans un sens comme dans un autre d’ailleurs !)

  2. Oui, donc si je vous suis, nous ne discuterons pas des idéologies qui traversent votre discours puisque vous ne souhaitez pas les analyser et préférez une hypothétique épreuve de réalité qu’il vous faudra bien analyser (à défaut, laisser à d’autres le soin d’en parler pour vous). Pourquoi faire surgir Aristote, quel est le rapport ? Vous confondez le réel scientifique et la réalité… Et puis pourquoi nous faire surgir les francs-maçons, pourquoi systématiquement avoir recourt à des vieilles lunes pour ne pas avoir à défendre un point de vue ? Vous revendiquez un encrage à gauche mais, que diable, comment pouvez-vous soutenir que la vision naturaliste puisse être compatible avec l’humanisme ? Le temps… il faut reprendre la lecture à partir de Pic de la Mirandole.
    Quant au fruit du mariage pour tous… laissez moi vous dire que vous trouverez toujours matière dans 20 ans à confirmer vos croyances, car le réel ne vous renverra toujours que ce que vous y projetez, si vous ne vous armez pas d’une épistémologie sérieuse et critique.
    N’oubliez pas une chose, vous êtes responsables aujourd’hui des propos que vous tenez et de ceux derrières lesquels vous vous cachez. Il y a une éthique intellectuelle à laquelle vous ne souscrivez visiblement pas.

    • Vous ne nous suivez pas trop… pas de croyances, mais du réel… Vous ne connaissez pas la joie de voir le réel bousculer vos idées de départ ? Et bien c’est merveilleux ! Hélas, si j’ai de la joie à publier votre commentaire, afin de vous accorder votre liberté d’expression, je ne pense pas avoir celle de vous répondre à nouveau, car les préjugés que vous avez à notre égard (V2G) ne semblent pas être propices à une discussion fructueuse. …Même si je suis personnellement très touché (sincèrement !) que vous ayez plongé pour ,nous rejoindre dans notre abîme intellectuel ! Merci pour cela !

  3. pff, il n’est pas utile de publier le commentaire qui suit :
    je vous suis au contraire très bien. Je suis votre « nous » présomptueux. Vous présumez de mon ignorance à l’endroit du réel qui « bouscule ». Vous péchez par orgueil car je suis très au fait du réel bousculant mais ce réel est scientifique et cette approche se nomme recherche : hypothèse, expérimentation… Encore une fois vous êtes en contradiction avec vous-même car la liberté d’expression ne s’accorde pas (elle ne serait pas liberté sans cela), j’ai lu votre blog entièrement ainsi que la plupart des ouvrages auxquels vous faites référence. En conséquence, il n’est plus question de préjugés mais de jugement (que je m’accorde bien volontiers). Quant à la plongée dans l’abîme, intellectuel est encore présomptueux, je n’ai jamais reculé devant l’abîme sauf à se rendre compte qu’il est triste et sans saveur.
    Hélas, et c’est un commentaire à votre endroit, vous ne mesurez pas votre responsabilité. Comment pouvez-vous me remercier alors même que vous ne déployez aucun argument, aucune amorce de réflexion, si ce n’est d’absurde banalité sur le temps (équivalente à un « on verra demain ») ? Comment pouvez-vous me remercier alors même que vous n’êtes qu’un procrastinateur de la pensée ?
    Je suis définitivement triste et je ne vous remercie pas pour cela.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s