Home

natureLa gauche a toujours eu le désir de mettre la nature au service du progrès, technique et social. A notre époque ce désir est toujours le même, mais il est éclairé par le soucis de mesurer l’impact environnemental du progrès techniques et ainsi de permettre que ce progrès ne soit pas une régression de la qualité de notre environnement.

Ce progrès sociale doit sans cesse être le moteur de notre réflexion, avec l’obligation dorénavant de l’associer au respect de l’environnement, puisque notre génération a réalisé que l’un n’allait pas sans l’autre. Ainsi, si la gauche reconnait depuis des décennies que l’acte de production, via le facteur travail, découle d’une œuvre collective, dorénavant, la nature fait partie de ce collectif dans une perspective de « progrès technique, social et environnemental durable ».

Ainsi, c’est dans la perspective de préserver l’avenir, de l’humanité comme de la planète, que l’écologie, sous-jacente jusqu’à présent dans notre famille politique, peut maintenant émerger. La gauche ne voit donc pas l’écologie empiéter sur son altruisme, comme si on partageait en plusieurs parts les bénéfices d’une politique, mais en fait un facteur de richesse supplémentaire au service du progrès social…

Aimez notre page Facebook !

Publicités

3 réflexions sur “L’écologie et la gauche

  1. Pingback: Le mariage et l’enfant. | Valeurs de Gauche

  2. Pingback: Page non trouvée | Valeurs de Gauche

  3. Pingback: Valeurs de Gauche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s