Home

guigouLa raison de la publication de cet article a été expliquée ici

Il ne nous a pas paru utile de faire de commentaires, le texte parle de lui-même. Voici quelques extraits de l’intervention d’Elisabeth Guigou à l’assemblée nationale du 3 novembre 1998, lors du débat sur le PACS devant l’Assemblée Nationale .

Une famille ce n’est pas simplement deux individus qui contractent pour organiser leur vie commune.

« Une famille ce n’est pas simplement deux individus qui contractent pour organiser leur vie commune. C’est l’articulation et l’institutionnalisation de la différence des sexes. C’est la construction des rapports entre les générations qui nous précèdent et celles qui vont nous suivre. C’est aussi la promesse et la venue de l’enfant, lequel nous inscrit dans une histoire qui n’a pas commencé avec nous et ne se terminera pas avec nous. »

La différence homme/femme est fondatrice de l’humanité.

« Mais il fallait aussi bien marquer qu’au regard de l’enfant, couples homosexuels et hétérosexuels sont dans des situations différentes. La non-discrimination n’est pas l’indifférenciation. Le domaine dans lequel la différence entre hommes et femmes est fondatrice, et d’ailleurs constitutive de l’humanité, c’est bien celui de la filiation.

je reconnais totalement le droit de toute personne à avoir la vie sexuelle de son choix. Mais je dis avec la plus grande fermeté que ce droit ne doit pas être confondu avec un hypothétique droit à l’enfant »

« Un couple, hétérosexuel ou homosexuel, n’a pas de droit à avoir un enfant en dehors de la procréation naturelle. »

Aimez notre page Facebook !

Publicités

3 réflexions sur “Non-discrimination n’est pas indifférenciation

  1. Pingback: « Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire  | «Valeurs de Gauche

  2. Je crois que le bien etre de l enfnat n est aps assez considéré…se contruire sans racines, sans savoir d où l on vient… c ‘est tres dur. Difficile d ese satisfaire de la belle image d epinale… »tes parents ton abandonné pour que tu ai une belle vie »…. c ‘est tres mal connaitre le mal etre des adoptés… tous l amour d eparents homo ou heteros ne comblera pas ce vide….. Je suis adopté… j ai mis 30 ans à m aimer, à m ‘accepter comme une personne estimable.. et plus comme un rebu…. Imposer l absence d une merer ou d un pere à un enfant deja « puni » par la vie…. ce n’est pas un cadeau…

    Pour info… adopter un enfnat n ‘est pas une demarche humanitaire comme cela transpire dans beaucoup de temoignages… « tant d enfants à sauver… »

    Pensons DROITS de l enfant et non pas DROITS d’avoir un enfants.. Nous ne sommes pas des accessoires à bonheurs/ plaisirs persos

    Entendons les enfants adoptés… et pas seulement ceux qui se positionnent comme des sauveurs d enfnats!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s