Home

thermometreDepuis quelques années, nous sommes au chevet du grand corps malade d’un état terrassé par une fièvre : la fièvre libérale-libertaire.

L’actualité ne s’y trompe pas, plusieurs poussées sont en cours avec le choix d’une austérité qui pèse sur la fonction publique, la ratification du traité européen en l’état, l’adhésion au pacte de compétitivité issu du rapport Gallois, … et pour le côté libertaire le « mariage pour tous » prêt à être voté dans une grande confusion intellectuelle. D’ailleurs, le médecin « Front de Gauche » vient de publier un document où il y inscrit de nombreux symptômes et où il nomme précisément la maladie : « libéralisme ».

Pour notre part, nous y voyons plutôt le syndrome libéral-libertaire, pour reprendre l’expression du philosophe et sociologue marxiste Michel Clouscard. Pour lui, cette fièvre est liée à l’esprit de Mai 68, « contre-révolution libérale parfaite ». La permissivité morale n’étant rien d’autre qu’un moyen de retirer toute barrière au consumérisme, plongeant la société dans un capitalisme sauvage. Ce syndrome libéral-libertaire est donc aux antipodes des valeurs de liberté de la gauche, puisqu’il enchaine les personnes et les états aux bons vouloir des marchés.

D’ailleurs, Pier Paolo Pasolini, homme de gauche italien, voyait dans le libertarisme un mirage voulu par les bourgeois soixante-huitards qui fait miroiter le bonheur des gens alors qu’en réalité, par la perte des valeurs, il ne sert qu’à accroître démesurément la consommation et donc la croissance des marchés

Le débat sur le « mariage pour tous » est hélas vraiment pathognomonique de ce syndrome. Hélas, car il instrumentalise les personnes homosexuelles, en voulant pour eux un mariage qui ne leur correspond pas, alors qu’il faut se battre pour qu’ils aient plus de droits au sein de la société. Résultat : ce faux débat conduit à une recrudescence des actes homophobes et risque de porter préjudice aux légitimes aspiration de ses personnes (nous n’utilisons pas le terme « communauté » qui ne correspond à aucune réalité).

Nous espérons donc que le médecin qui s’occupe du grand corps malade de l’État, osera courageusement le soigner, plutôt que de l’euthanasier…

Nous suivre sur twitter

Publicités

10 réflexions sur “La fièvre libérale-libertaire

  1. Pingback: La tolérance de l’idéologie hédoniste est la plus terrible des répressions de l’histoire humaine. | Valeurs de Gauche

  2. Pingback: L’Impérialisme Gay | Valeurs de Gauche

  3. Si je peux me permettre, le lien entre libertarisme et consumérisme me parait pas du tout évident, pouvez vous développer et expliquer ?

  4. Pingback: Valeurs de gauche ? | Valeurs de Gauche

  5. Pingback: La « théorie du Genre  et la Gauche | «Valeurs de Gauche

  6. Pingback: Quand la gauche bobo transforme les intellectuels en réac’ | Valeurs de Gauche

  7. Pingback: Quand la gauche bobo transforme les hommes de gauche en réac’ | Valeurs de Gauche

  8. Pingback: Quand la gauche bobo transforme les homosexuels en homophobes | Valeurs de Gauche

  9. Pingback: Quand la gauche bobo méprise les musulmans | Valeurs de Gauche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s