Home

agaSylviane Agacinski, philosophe de gauche, a publié une forte intéressante tribune sur Le Monde, que nous vous encourageons à lire dans son intégralité.

Dans un premier temps elle a évoqué la PMA, qui conduit à une nouvelle vision des enfant, comme étant des choses que l’on possède, les assimilant à « des produits fabriqués à la demande et par là même, dans certains pays, des marchandises. » D’ailleurs, elle souligne que la GPA conduit à une « marchandisation du corps (…), avec l’exploitation des femmes socialement fragiles, comme cela se passe dans d’autres pays.« 

En second lieu, elle évoque la notion d' »homoparentalité » comme nouveau modèle de filiation, reprenant l’anthropologue et ethnologue Claude Lévi-Strauss lorsqu’il écrit que « les liens biologiques sont le modèle sur lequel sont conçues les relations de parenté« , et ajoutant : « Y compris dans l’adoption, la filiation légale reproduit analogiquement le couple procréateur, asymétrique et hétérogène. Elle en garde la structure, ou le schéma, à savoir celui de l’engendrement biologique bisexué.« 

Ainsi, cette distinction entre l’homme et la femme « inscrit l’enfant dans un ordre où les générations se succèdent grâce à la génération sexuée, et la finitude commune lui est ainsi signifiée : car nul ne peut engendrer seul en étant à la fois père et mère.« 

Nous suivre sur Twitter

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s