Home

Un tweet d’Olivier Dussopt, député maire PS d’Annonay, avait provoqué quelques réactions, le voici :

 »  #Taubira : Dans nos valeurs,l’Éducation vise à arracher les enfants aux déterminismes sociaux & religieux et d’en faire des citoyens libres  »

Il est difficile de se faire une idée sur ce tweet sans le lire la vraie phrase dans son contexte :

« Mme Christiane Taubira, garde des sceaux. (…)Nous, nous avons conscience – et nous y tenons – d’être dans une société laïque qui organise l’éducation publique et l’accès égal de tous les enfants de ce pays à l’éducation, c’est-à-dire aux connaissances, au savoir, à l’esprit critique.

(…)

Mme Christiane Taubira, garde des sceaux. Cette éducation fabrique des citoyens, elle les arrache par le savoir, par la connaissance et par l’esprit critique aux déterminismes des origines, au déterminisme de la religion, au déterminisme de la condition sociale et économique. Donc, oui, nous avons des divergences de fond sur la conception de la société et de l’individu et, plus encore, sur la destinée de chaque enfant de ce pays. »

gauche

Nous voyons émerger du « débat » à l’Assemblée Nationale sur le mariage gay, un autre affrontement, celui d’un laïcisme de combat contre ce que l’on pourrait appeler une laïcité « à adjectif » : « ouverte », « positive », « raisonnée » (Eva Joly, Libération du 27.01.2011), etc…

Visiblement Madame Taubira se place ici du côté du laïcisme de combat, visant à gommer toute la part d’identité en lien avec l’origine ou la religion de la personne.

Mais la question est la suivante : cette laïcité de combat est-elle une valeur de gauche ? Cette question est bien légitime, puisque le désir de gommage d’identité, y compris religieuse, a conduit à des hécatombes au siècle dernier.

Nous considérons plutôt cette laïcité de combat comme une posture politique qui ne sert en rien la gauche : elle conduit simplement à un décrochage du peuple de ses valeurs ancestrales, ce qui est un moyen très efficace de le manipuler, de la faire consommer.

Notre Gauche est passée du désir de fraternisation des peuples qui servait l’Homme à une mondialisation qui sert le marché.

Ce laïcisme de combat dont se drape Madame Taubira est une tristesse pour tout homme de gauche : suivant le conseil de la fondation Terra Nova d’abandon de la classe ouvrière qu’elle dit vouée au lepénisme, nous voyons nos valeurs de générosité et de solidarité insidieusement orientées via une permissivité liberale-libertaire vers un ultralibéralisme, visant à satisfaire le bourgeois et son individualisme…

Hommes et Femmes de gauche, ne laissons pas nos valeurs aux bobos, réveillons nous !

Nous suivre sur twitter

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s